eBay rallié à la cause du patrimoine culturel

L'Office fédéral de la culture et eBay vont collaborer afin d'empêcher le commerce illégal de biens culturels archéologiques sur Internet.

Ce contenu a été publié le 19 juin 2008 - 11:49

Une déclaration d'intention vient d'être signée entre l'Office fédéral de la culture (OFC) et le spécialiste des enchères sur Internet eBay, a indiqué jeudi l'OFC devant la presse.

Dès le 1er juillet et durant une phase d'essai de trois mois, eBay ne proposera à la vente que des biens culturels archéologiques disposant d'un certificat suisse ou étranger qui atteste que leur présence sur le site est légale.

En Suisse, ces certificats seront délivrés par les services cantonaux d'archéologie.

Cette démarche fait suite à une recommandation d'Interpol, qui avait conseillé en mars 2008 à ses Etats membres de passer des conventions avec les plates-formes de vente sur Internet afin de mener une action concertée contre la vente illicite de biens culturels, a précisé l'OFC.

Plus largement, la mesure s'inscrit dans le cadre de la nouvelle loi sur le transfert des biens culturels, qui a octroyé en 2005 à la Confédération des compétences pour prévenir le vol, le pillage ainsi que l'exportation et l'importation illicites des biens culturels.

Des démarches similaires sont actuellement poursuivies en Allemagne et en Autriche.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article