Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les yodleurs donnent de la voix à Lucerne

A Lucerne ne chantera pas qui veut: seuls les yodleurs ayant passé un test pourront se produire.

(Keystone)

La Fête fédérale des yodleurs a lieu du 26 au 29 juin. Il s'agit du plus important rassemblement musical de Suisse. Environ 12'000 participants et 200'000 visiteurs y sont attendus. Les yodleurs de la Cinquième Suisse seront également représentés en nombre.

A l'étranger, on demande très souvent aux Suisses s'ils savent yodler. Et quiconque se rendra à Lucerne à la fin du mois pourrait avoir l'impression que la Suisse entière yodle. Mais en fait, peu de gens maîtrisent le véritable yodel suisse (et non pas la forme autrichienne).

A Lucerne, il ne s'agit pas seulement de chanter et de faire la fête. En premier lieu, il faut briller lors de la compétition. Et pour les compétiteurs, un échec suffit en général pour plomber l'ambiance festive de ce grand rassemblement.

Un jury sévère

Les chanteurs – seuls ou en groupe – doivent se produire devant un public qui est sévère et devant un jury qui l'est plus encore. «Trois experts jugent les chanteurs selon les critères de la pureté harmonique, du ton, de la prononciation, du rythme et de la dynamique», explique Franz Stadelmann, président de la commission de musique.

Chacun de ces cinq critères donne droit à un maximum de 10 points. De plus, les experts disposent de 10 points supplémentaires pour noter l'impression générale. Au total, le candidat peut donc espérer récolter jusqu'à 60 points, ce qui constitue le record absolu.

«Obtenir de 54 à 60 points équivaut à la désignation de 'très bon' ou 'classe 1'», explique encore Franz Stadelmann. En dessous, les résultats peuvent être qualifiés de bons, satisfaisants ou insatisfaisants.»

Beaucoup de Suisses de l'étranger

«Nous espérons évidemment obtenir un 'très bon'», déclare Peter Stapfer, du Club de yodel Heimattreu de Calgary, au Canada. A Lucerne, ce club, qui compte 24 membres, présentera au jury «Schnittertanz», un lied de compositeur Robert Fellmann.

«Pour nous, il est important d'être jugés dans un environnement suisse», déclare Peter Stapfer. Celui-ci se réjouit de la Fête fédérale et tout particulièrement de rencontrer d'autres associations d'expatriés, «celles de New Glarus, d'Australie, de Nouvelle-Zélande et toutes les autres».

En fait, la Cinquième Suisse n'a jamais été aussi bien représentée à la Fête fédérale que cette année. Elle compte au total 24 compétiteurs en provenance du Canada, d'Australie, des Etats-Unis, de Nouvelle-Zélande, du Japon, de France, d'Allemagne et d'Italie.

Un monde traditionnel

Lors de ces Fêtes fédérales de yodel, on interprète des chants traditionnels qui célèbrent une Suisse alpine, paysanne, proche de la nature et qui craint Dieu. On pourrait presque avoir l'impression que Dieu lui-même est suisse.

Les problèmes actuels de l'agriculture, comme le prix du lait, les revenus agricoles ou la disparition des paysans ne trouvent aucun écho dans ces chants. Ce serait beaucoup trop moderne, tout comme la tentative de mélanger le yodel avec la cornemuse ou tout simplement de le sampler.

Le père spirituel du yodel, Adolf Stähli (1925-1999) s'était à de nombreuses reprises opposé à toute dilution de la tradition. C'est pourquoi les changements – que se soit ou non à juste titre – ont été difficiles.

Cependant, il existe quelques évolutions. Ainsi, cette année, le nombre maximal de chanteurs autorisé pour un club en compétition est passé de 16 à 22. Mais ce nouveau règlement ne plaît pas vraiment aux gardiens de la tradition. «Il y en aura bientôt 30 sur scène et 10 seulement qui chanteront», rigolent-ils.

swissinfo, Urs Maurer
(Traduction de l'allemand: Olivier Pauchard)

En bref

L'édition 2008 de la Fête fédérale des yodleurs rassemblera 12'000 participants. C'est un record.

Outre des chanteurs, la Fête fédérale réunit également des joueurs de cor des Alpes et des lanceurs de drapeaux.

Les participants se produiront sur plus de 80 petites scènes au cœur de la ville de Lucerne.

Parmi les points forts du programme, deux spectacles nocturnes avec feux d'artifice seront présentés vendredi et samedi. Le grand cortège du dimanche sera emmené par un troupeau et 50 chiens de berger.

La manifestation devrait être suivie par quelque 200'000 personnes. Les CFF ont prévu plus de 70 trains spéciaux.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×