Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Des vignerons suisses dans leur coin de paradis

Jean-Claude «JC» Martin ne regrette pas d’avoir quitté la Suisse pour l’Afrique du Sud.

(swissinfo.ch)

Hemel-en-Aarde, «ciel et terre» est une région à l’est du Cap, en Afrique du Sud, où deux expatriés produisent leur propre sélection de vins. A la veille des Mondiaux de foot, petite visite chez Jean-Claude Martin et Christophe Kaser.

Le trajet se termine sur un chemin de terre brun rouge. Un portail orné du drapeau sud-africain et, en plus petit, du suisse, constitue l’entrée du domaine Creation Wine, à quelques kilomètres de la ville côtière un peu désuète de Hermanus. Le visiteur est accueilli par le chant des grenouilles et des cigales du réservoir d’eau. Des effluves émanant de la salle de dégustation et du jardin entourant la cave flottent dans l’air.

Des conditions idéales pour la viticulture et un petit coin de paradis pour JC de 37 ans, ainsi qu’on surnomme Jean-Claude Martin par ici. «Cela a été le coup de foudre instantané», se rappelle-t-il. Avec son associé suisse, il a acheté le terrain en 2002.

C’était un pâturage à moutons jusqu’à ce que les deux vignerons décident de transformer ce terrain vierge en vignes. Il s’étend entre deux chaînes de montagnes, qui peuvent se poudrer de neige à la saison froide.

«La température peut aussi descendre en-dessous de zéro, ce qui est bon pour la vigne. Mais les conditions météo sont en général stables tout au long de l’année», explique Jean-Claude Martin.

Les 22 hectares produisent environ 200 tonnes de raisin et 120'000 bouteilles. C’est une production de niche pour l’Afrique du Sud, mais tout à fait remarquable par rapport à la Suisse.

Dans ce paysage de collines, loin de l’agitation de la ville, le silence n’est interrompu que par le bruit de la voiture d’un fermier au loin, ou le bourdonnement du système de ventilation de la cave.

Production de qualité

Produire dix variétés différentes de vins rouge et blanc, avec notamment du sauvignon blanc, du chardonnay, du pinot noir, de la syrah et du merlot, n’est pas forcément l’idéal, du point de vue commercial, reconnaît Jean-Claude Martin.

Mais c’est la qualité qui compte. «Nous en sommes encore à observer quelles sont les variétés qui marchent le mieux», ajoute-t-il.

Les premiers vins ont été produits il y a seulement quatre ans et, pour l’année 2009-2010, le domaine a atteint son plein rendement. Les deux vignerons savent que c’est un travail de longue haleine et qu’il leur faudra jusqu’à dix ans pour atteindre la rentabilité.

Mais jusqu’ici, Jean-Claude Martin n’a pas regretté un seul jour sa décision de quitter la Suisse pour s’installer dans le pays avec sa femme sud-africaine.

Une entreprise risquée

Il est conscient qu’il a pris un risque en se lançant comme jeune entrepreneur, mais il est confiant. «Vous ne savez pas comment ça va tourner mais c’est important pour moi d’avoir fait le pas et j’ai du bon temps ici.»

Le jeune Suisse est tout aussi optimiste à propos de l’avenir de l’Afrique du Sud, malgré les problèmes que traverse le pays. Il ne nie ni l’énorme fossé qui sépare riches et pauvres ni le potentiel de tensions entre noirs et blancs.

Mais Jean-Claude Martin explique qu’en s’installant dans ce pays, il a créé des emplois permettant de nourrir une trentaine de familles de la région. Il emploie en effet des ouvriers agricoles et du personnel local pour la cave et les installations de dégustation.

Il affirme ne faire aucune différence entre les gens: «c’est leur travail qui compte». Il précise qu’il paye des salaires justes et préfère utiliser de la main d’œuvre plutôt que des machines.

Suisse ou Sud-Africain?

Jean-Claude Martin sait qu’il y a d’autres vignerons suisses dans la région, mais il n’a pas l’air d’être pressé de les rencontrer. «Nous avons tous nos vies et notre clientèle», note-t-il.

Il vise un marché international et exporte ses vins dans dix pays. Mais sa production attire aussi de plus en plus d’amateurs de vins sud-africains qui viennent jusqu’à Hemel-en-Aarde.

Le Suisse se sent beaucoup plus indépendant en tant que vigneron et entrepreneur dans la région du Cap que dans l’étroite société helvétique, où des projets peuvent être bloqués par d’interminables procédures administratives et des plaintes de voisins jaloux.

Jean-Claude Martin est convaincu qu’il pourrait vivre dans d’autres endroits dans le monde, car il a un bon sens de l’adaptation.

Et pour ce qui est de la Coupe du monde de foot, il se montre pragmatique. «Je crois que ma famille ne soutient ni les Sud-Africains ni les Suisses. Avec notre fils, nous soutenons l’Espagne.»

Urs Geiser au Cap, swisinfo.ch, avec Stéphane Gabioud, RSR

Suisses en Afrique du Sud

Ils sont un peu plus de 9000, selon les chiffres 2009 du Département fédéral des affaires étrangères. Plus des deux tiers d’entre eux sont binationaux.

La communauté suisse est la plus importante du continent africain.

Les premiers arrivés étaient des soldats été des employés de la Compagnie des Indes hollandaise, dans la 2e moitié du 16e siècle.

Suite à plusieurs vagues d’immigration au cours des siècles, dont des missionnaires, des scientifiques et des hommes d’affaires, la communauté suisse a atteint un sommet dans les années 1970, avant de diminuer.

Fin de l'infobox

Martin et Kaser

Jean-Claude Martin, 37 ans, a suivi sa scolarité à Bienne (Berne) et s’est formé en Suisse romande et alémanique.

A la fin des années 1990, il s’est fait connaître pour avoir produit du pinot noir dans la région du lac de Neuchâtel.

En 2002, Jean-Claude Martin et son associé, Christoph Kaser, ont acheté du terrain dans la région de Hemel-en-Aare, à 120 km du Cap, pour créer Creation Wines. Il ont fait leur première petite récolte en 2006.

Avec sa femme sud-africaine et leurs deux enfants, il s’est installé en Afrique du Sud en 2004.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse