Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'écrivain Philippe Rahmy s'est éteint dimanche. Le Lausannois était l'un des auteurs en résidence à la Maison de l'écriture de Montricher (VD) depuis le début du mois d'août (archives).

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

Le romancier Philippe Rahmy n'est plus. Il s'est éteint dimanche soir vers 18h00 à l'âge de 52 ans. Le Lausannois était atteint de la maladie des os de verre.

"Nous sommes bouleversés, traversés par une tristesse qui est à l'aune de la joie de vivre et d'écrire qu'il nous a transmise depuis tant d'années. Merci, à toi, Philippe", écrit la maison d'édition vaudoise les Editions d'en bas dans un communiqué.

Germanique par sa mère, franco-égyptien par son père, Philippe Rahmy est né en 1965 à Genève. Atteint d'ostéogenèse imparfaite, autrement dit de la maladie des os de verre, le poète avait fait de l'écriture sa colonne vertébrale.

La fragilité de son corps, ses difficultés quotidiennes, il les évoquait avec humour, sans jamais s'apitoyer. "Je me blesse, je me soigne, je prends des forces et je repars. C'est une vie en forme de montagnes russes, avec des creux et des bosses", disait-il.

Une errance

Son dernier récit "Monarques" est paru au mois d'août aux Editions de la Table Ronde. Il mêle histoire et biographie interroge la migration, la fraternité et la responsabilité politique.

L'écrivain avait remporté plusieurs prix, dont le prestigieux prix Rambert 2016 pour "Allegra", une errance qui a pour théâtre la ville de Londres avant les Jeux olympiques. Il a aussi reçu l'un des prix suisses de littérature 2017 décernés par l'Office fédéral de la culture.

Philippe Rahmy était l'un des auteurs en résidence à la Maison de l'écriture de Montricher (VD) depuis le début du mois d'août.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS