La Suisse entre dans le Ciné Village global

Ce mercredi, les mémentos cinéma de Genève explosent: ils accueillent les dix nouvelles salles du multiplexe Balexert. L'occasion de découvrir la philosophie de Village Roadshow, entreprise tentaculaire qui contrôle les films jusqu'à leur projection.

Ce contenu a été publié le 16 novembre 1999 - 14:53

Ce mercredi, les mémentos cinéma de Genève explosent: ils accueillent dix nouvelles salles, celles du multiplexe Balexert. Foin du débat sur la viabilité et la menace de telles entreprises, le public va surtout découvrir une nouvelle philosophie cinéphile, une philosophie australienne. La philosophie de Village Roadshow, entreprise tentaculaire qui contrôle les films de leur création à leur projection.

Les kangourous furent parmi les premiers spectateurs de Village Roadshow, puisque l'entreprise débuta dans quelques bush rosés des années 50 avec l'exploitation de drive-in. Quarante ans plus tard, l'animateur des nuits antipodes est devenu un groupe mondial, engagé dans la projection, ainsi que dans la distribution, la production, les parcs à thème (Sea World, Movie World, Wet'n'Wild Water Park) et la radio (une vingtaine de chaînes en Australie et en Malaisie). Géant multimédia associé avec la compagnie Warner Bros sur certains territoires, Village Roadshow s'est fait connaître sous nos contrées en instigateur financier de films aussi importants que The Matrix. Lorsque sa présence à Genève a rendu nécessaire une recherche du profil de cette entreprise, on découvrit bien vite que la maison australienne ne faisait pas qu'offrir à Hollywood des conditions de tournage avantageuses: son implantation à Genève ajoute 10 salles aux 1430 réparties en 227 multiplexes à travers le monde, de Chine en France, de Grande-Bretagne en Nouvelle-Zélande. Village Roadshow est en quelque sorte la version internationale du français Gaumont qui lui aussi produit des films pour les diffuser ensuite dans ses propres salles, mais à l'échelle limitée de l'Hexagone. Sur ce point, même les grandes compagnies américaines n'égalent pas l'envergure de Village Roadshow.

Avec ses couleurs sorbets, son implantation en zone commerciale ­ respectueuse du cadre qui précédait son arrivée ­ et sa palette d'accueil qui oscille de la simple projection au dîner visionnement de luxe, Village Roadshow va placer d'emblée la barre très haut pour tous ceux qui rêvent très fort de multiplexes en Suisse romande. Et ils sont nombreux, en particulier à Lausanne où le groupe Métrociné ­ en plus d'un projet de 9 salles à Sion ­ envisage un 6 salles au Flon ainsi qu'un 14 salles à Bussigny, et où l'association Ciné Qua Non vient de lever toutes les oppositions pour une implantation à Malley. Mais là encore, un invité surprise pourrait les départager: le dernier projet de Village Roadshow vient d'être mis à l'enquête pour 10 nouvelles salles à Crissier. Il faudra bien plus que des sourires et des geignements pour que les plus petites salles résistent à la déferlante, car comme chacun le sait, les Australiens naissent sur un surf.

Thierry Jobin

Genève, Ciné Village, Centre commercial Balexert. Ouverture le 17 novembre.

Village Roadshow:

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article