Le robot Thymio fait sa rentrée dans les écoles valaisannes

Jeudi, des élèves valaisans ont découvert le robot Thymio, que son concepteur Francesco Mondada tient dans sa main. Keystone/ETIENNE_BORNET sda-ats
Ce contenu a été publié le 25 octobre 2018 - 17:26
(ATS)

Quelque 4000 élèves valaisans et leurs enseignants découvrent le robot pédagogique Thymio, développé par l'EPFL. De quoi se familiariser avec la culture numérique, a indiqué jeudi l'Etat du Valais.

La rencontre avec le robot Thymio a eu lieu à l'occasion de la Journée suisse du numérique du 25 octobre, et se poursuivra au-delà. Les élèves de 5H à 8H répartis dans cinquante établissements scolaires sont guidés par trente professeurs et étudiants de la Haute école pédagogique (HEP) déjà formés à utiliser le robot.

Thymio se présente sous la forme d'un boîtier en plastique blanc. Il "connecte le monde abstrait de l'informatique aux expériences directes des élèves dans leur environnement", précise l'Etat du Valais.

20 à 80 enseignants par an

L'objectif du projet est notamment de "montrer aux élèves de l'école primaire que la machine dépend des instructions qui lui ont été données. Qu'elle n'a pas de volonté propre ou d'intelligence".

D'une durée de quatre ans, le projet est piloté par le service de l'enseignement. L'un des objectifs est "de former 20 à 80 enseignants par an pour généraliser l'utilisation de Thymio dans tous les établissements valaisans", souligne l'Etat du Valais.

"Société numérique de demain"

"Faire entrer la révolution numérique dans les écoles valaisannes" est une volonté du département de l'économie et de la formation. Son chef Christophe Darbellay veut profiter de la présence de l'EPFL en Valais et de sa collaboration avec la HES-SO Valais pour "repenser la formation dans toutes ses filières afin de répondre aux besoins de la société numérique de demain".

L'EPFL met à disposition ses formations et connaissances de Thymio, et la HES-SO s'occupe de la mise en oeuvre dans les écoles. Le concepteur du robot, Francesco Mondada, est le directeur du centre Learn de l'EPFL inauguré le 10 octobre dernier.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article