Navigation

Nouvelles données pour appréhender le salaire des Suisses

Sur les certificats de salaire, il n'y a guère que les pourcentages des déductions sociales qui sont identiques pour tout le monde. Keystone

L’Office de l’économie et du travail du canton de Zurich vient de sortir l’édition 2018 de son fameux «Lohnbuch». Cette vaste étude représente un bon indicateur des niveaux de rémunération pratiqués en Suisse.

Ce contenu a été publié le 09 avril 2018 - 13:00

Il est difficile d’avoir une vue d’ensemble absolument exacte des salaires. Pour une même profession, ceux-ci peuvent varier énormément en fonction de différents critères comme la région, le genre ou encore le niveau de formation.

Mais en compilant quelque 9400 données salariales provenant de tout le pays, le «Lohnbuch» (livre de paye) permet de livrer une image assez représentative des salaires versés en Suisse. Petit tour d’horizon en dix images.

1. Diplomate

Selon le «Lohnbuch», responsable d’une mission diplomatique est l’une des professions les mieux rémunérées, avec en moyenne 13'555 francs par mois. Keystone

2. Officier-instructeur

Officier-instructeur dans l’armée est l’une des professions où le salaire a le plus progressé depuis 2006 (+22%). Actuellement, le salaire moyen mensuel est de 8192 francs. Keystone


3. Enseignant primaire

La profession d’enseignant à l’école primaire détient certainement la palme de la plus forte progression: +36,4% depuis 2006. Le salaire mensuel moyen est actuellement de 6981 francs. Mais attention, les variations peuvent être très fortes selon les cantons. Keystone


4. Journaliste

Les journalistes, par exemple ceux qui écrivent des articles sur les salaires, devraient en théorie gagner une moyenne de 6440 francs par mois après trois ans de pratique. Mais ce n’est qu’une recommandation salariale dans la branche. Keystone


5. Sage-femme

Selon l’Office fédéral de la statistique, le salaire médian en Suisse est de 6189 francs. Avec 6229 francs par mois, la profession de sage-femme est très proche de ce milieu de classement. Keystone


6. Maçon

Les professions de la construction sont souvent considérées comme peu payées. Mais ce n’est pas forcément vrai. Un maçon formé avec plus de 4 années d’expérience gagne par exemple une moyenne de 5553 francs par mois. Keystone


7. Educatrice de la petite enfance

La profession d’éducatrice de la petite enfance a aussi été fortement valorisée depuis 2006 (+ 32,7%). Actuellement, le salaire mensuel moyen dans le canton de Zurich est de 4977 francs. Keystone


8. Charpentier

La profession de charpentier est l’une des rares où le salaire s’est érodé, perdant 5,3% depuis 2006. Le salaire mensuel moyen d’un charpentier diplômé est actuellement de 4435 francs par an. Keystone


9. Libraire

La gauche et les syndicats réclament régulièrement un salaire minimal de 4000 francs par mois pour tous. Cette somme correspond par exemple au salaire mensuel moyen d’un libraire en début de carrière. Keystone


10. Chauffeur de taxi

Chauffeur de taxi est une profession sinistrée. C’est là que le salaire s’est le plus déprécié depuis 2006 (- 15,4%) et qu’il est parmi les plus bas (3200 francs par mois en moyenne). Keystone

Vu de l’étranger, même les salaires suisses les plus modestes peuvent faire rêver. Mais il faut se rappeler que le coût de la vie en Suisse est particulièrement élevé. Par conséquent, même un salaire mensuel de 6000 francs ne permet pas encore de rouler sur l’or.


Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article