Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Exploit Solar Impulse dans un Maroc à la pointe du solaire

L'avion solaire s'est posé en douceur mercredi, à 00h30 (heure suisse), sur sol marocain, à Rabat, avec aux commandes le Suisse Bertrand Piccard. Après avoir traversé dans l'après-midi le détroit de Gibraltar, l'avion solaire a ainsi réalisé son premier vol intercontinental.

Le vol entre Madrid et Rabat a duré au total 19 heures et 8 minutes pour une distance parcourue de 830 kilomètres. A sa descente d'avion, le pilote suisse a été accueilli par des responsables de l'Agence marocaine de l'énergie solaire (MASEN).

«Le Maroc s'engage avec beaucoup d'ambition dans le développement des énergies renouvelables. Nous admirons cet effort », a notamment déclaré Bertrand Piccard.

Solar Impulse s'est rendu au Maroc à l'invitation du roi Mohammed VI et de MASEN. Ce voyage coïncide également avec le lancement de la construction dans la région de Ouarzazate de la plus grande centrale thermo-solaire jamais réalisée à ce jour.

Ce périple devait aussi permettre à l'équipe de tester l'appareil dans le cadre du trafic aérien international et des grands aéroports.

Selon des responsables de l'aéroport de Rabat, l'avion s'envolera dans 6 jours pour Ouarzazate, au sud du pays, à la veille de l'inauguration de l'installation thermo-solaire.

Solar Impulse est le premier avion conçu pour voler de jour et de nuit sans carburant ni émissions polluantes. Ce vol intercontinental est une étape importante en vue du tour du monde prévu en 2013.

L'avion en fibre de carbone est mû par quatre moteurs électriques, d'une puissance de dix chevaux chacun, alimentés par 12'000 cellules photoélectriques couvrant son immense aile.

L'énergie est stockée durant la journée dans des batteries, ce qui permet à l'avion de voler la nuit. De l'envergure d'un Airbus A340 (63,4 mètres), il ne pèse néanmoins que 1,6 tonne, soit le poids d'une voiture moyenne.

Swissinfo.ch et les agences


Liens