Navigation

Quand le burn-out survient

Anne était vendeuse dans un grand magasin, gérant plusieurs rayons, lorsqu'elle a été victime d'épuisement professionnel.

Ce contenu a été publié le 17 juin 2019 - 11:00

Son nouveau chef lui mettait la pression pour atteindre des objectifs de vente élevés sans soutien supplémentaire. À la fin de l'année, elle cumulait plus de 300 heures supplémentaires.

Elle a alors commencé à avoir de la peine à dormir et a constaté qu'elle était moins productive, même en travaillant plus fort. Elle a fini par craquer et s'est rendu compte qu'elle souffrait d'épuisement professionnel.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.