Navigation

La Suisse joue gros dans ses négociations avec l’UE

Comment la Suisse doit-elle se positionner face à l'UE?

swissinfo.ch

​​​​​​Depuis longtemps, les relations entre Berne et Bruxelles sont un brûlot en politique étrangère, comme en politique intérieure. Comment doivent-elles évoluer à l’avenir? swissinfo.ch a posé la question aux cinq plus grands partis de Suisse.

Ce contenu a été publié le 18 avril 2019 - 08:26

La Suisse élit cet automne un nouveau Parlement. L’accord-cadre avec l’UE sera un des thèmes chauds de la campagne. swissinfo.ch a demandé aux cinq plus grands partis du pays à quoi devrait, selon eux, ressembler les relations Suisse-UE à l’avenir.

Cinq membres de la Commission de politique extérieure (CPE-NLien externe) du Conseil national (Chambre basse) ont eu chacun une minute pour exposer la vision de leur parti.

Depuis des années, la Suisse cherche un nouveau «règlement» pour ses relations avec sa grande voisine. Un projet de traité qui fixe les règles du jeu pour certains accords entre Berne et Bruxelles est actuellement en consultation auprès des principaux acteurs politiques et économiques.

Le Conseil fédéral avait décidé à fin 2018 d’appliquer cette procédure inhabituelle: une discussion sur les avantages et les inconvénients du projet de traité afin d’arriver dans la mesure du possible à une position consolidée sur les points encore ouverts. Mais en été, l’UE voudra savoir ce que la Suisse compte faire.

​​​​​​​​​​​​​​


Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.