Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La libre circulation divise les Chambres

Le peuple doit pouvoir voter séparément sur la reconduction de l'accord sur la libre circulation et sur son extension à la Roumanie et à la Bulgarie. Cette prise de position de la commission de la Chambre du peuple contredit celle de la Chambre des cantons.

A l'issue d'un débat «intense et vif», la majorité de la commission de politique extérieure du Conseil national a refusé lundi de regrouper les deux projets par 14 voix contre 10.

Le commission propose au plénum de suivre la proposition du Conseil fédéral, a indiqué son président, l'écologiste argovien Geri Müller. Elle répond ainsi au voeu de l'Union démocratique du centre (UDC, droite nationaliste) et d'une partie des radicaux (droite), lesquels estiment que le peuple, qui n'aime pas les paquets ficelés, puisse décider en toute indépendance.

La minorité juge quant à elle artificielle cette séparation et souhaite suivre le Conseil des Etats, qui a décidé de fusionner les deux projets. D'après elle, il n'est pas possible de reconduire l'accord de libre circulation avec une partie seulement des 27 membres de l'Union européenne.


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×