Roger Federer se balade à l’Open d’Australie

Roger Federer a passé une journée tranquille à l'Open d'Australie. Keystone

Après un premier tour accroché face au Russe Igor Andreev, Roger Federer n’a connu aucune difficulté lors de son deuxième match à l’Open d’Australie. Le no1 mondial s’est défait 6-2 6-3 6-2 de Victor Hanescu.

Ce contenu a été publié le 21 janvier 2010 - 11:48

Face au Roumain, 47e au classement mondial, Roger Federer a livré un match «idéal» pour peaufiner ses réglages à Melbourne. Il n'a pas cédé à une seule reprise son service. Il a attaqué sans relâche pour offrir un bien beau récital de 100 minutes au Prince William, en visite cette semaine en Australie, et au public de Melbourne.

Samedi, Roger Federer bénéficiera encore d'une occasion pour s'affûter avant de repartir au combat. Le Bâlois ne risquera pas grand-chose contre Albert Montanes (no 31). Le Catalan dispute à Melbourne son trente-troisième tournoi du Grand Chelem. Il n'a encore jamais dépassé le stade du troisième tour. Il s'est qualifié jeudi après avoir été mené deux manches à rien par le Français Stéphane Robert (ATP 104).

Federer compte deux succès face à Albert Montanes lors de leurs deux précédentes rencontres, les deux acquis sur terre battue à Monte Carlo en 2005 et à Roland-Garros en 2008. S'il s'impose contre Montanes, Roger Federer affrontera lundi en huitièmes de finale le vainqueur de la rencontre entre Lleyton Hewitt (no 22) à Marcos Baghdatis (no 31). La récréation sera alors terminée pour l'homme aux quinze titres du Grand Chelem.

Le tournoi est en revanche terminé pour Marco Chiudinelli (ATP 58), qui s’est logiquement incliné face au Serbe Novak Djokovic 3-6 6-1 6-1 6-3. Après avoir assuré le gain de la première manche en exploitant les errements de Djokovic, le Bâlois a raté une occasion en or de prendre le large au début du deuxième set en ne gagnant aucune des quatre balles de break qu'il a possédées. Au fil des jeux, le Serbe a su faire parler son incomparable technique pour s'imposer après finalement 2h58' de match.

Dans le tableau féminin, l’aventure s’arrête également pour l’Argovienne Stefanie Voegele, battue 6-4 6-0 par la Biélorusse Victoria Azarenka.

swissinfo.ch et les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article