Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

L'incendie de la synagogue de Genève est criminel

La synagogue de Genève après l'incendie du 24 mai 2007.

(Keystone)

Une semaine après l'incendie qui a ravagé la synagogue de Malagnou à Genève, le juge d'instruction chargé de l'enquête assure que le sinistre est d'origine criminelle.

A Berne, la présidente de la Confédération Micheline Calmy-Rey se déclare à la fois attristée et inquiétée par cet affront à la culture du dialogue et de la concertation qui caractérise la Suisse.

A ce stade de l'enquête, toutes les pistes sont exploitées, et celle d'un acte de mouvances extrémistes n'est pas privilégiée, précise le communiqué du juge d'instruction.

Plusieurs témoins ont été entendus par la police. Ces auditions n'ont pour l'heure pas permis de discerner un éventuel suspect. Un prélèvement ADN a été effectué sur un mégot de cigarette trouvé à proximité du lieu de foyer de mise à feu.

Les analyses y relatives sont en cours, mais risquent d'être compromises par la qualité de l'échantillon prélevé, qui a souffert de la chaleur et des moyens mis en œuvre par les pompiers.

Fête juive

Survenu vers 05h00, l'incendie n'avait pas fait de blessé, mais les dégâts étaient très importants. Le feu a complètement détruit l'entrée principale de l'édifice, tandis que l'eau et la fumée ont provoqué des dommages considérables. Cet acte criminel est intervenu le jour de Chavouot, fête juive du don de la Torah.

Interrogé sur les ondes de la Radio suisse romande, Alfred Donath a estimé que la caractère antisémite de l'acte est 'indéniable': ceux l'ont commis «n'ont pas visé la patinoire ou la gare», a-t-il dit.

Le président de la Fédération suisse des communautés israélites s'est dit bouleversé et choqué par cet évènement qui rappelle de 'douloureux souvenirs'.

«Acte odieux»

La Coordination intercommunautaire contre l'antisémitisme et la diffamation (Cicad) a qualifié «d'acte odieux» l'incendie criminel qui a ravagé la synagogue de Malagnou. Il faut maintenant déterminer les motivations du ou des coupables, a déclaré son secrétaire général Johanne Gurfinkiel.

Le responsable de la Cicad a accueilli les conclusions du juge d'instruction avec un sentiment de tristesse. L'acte suscite aussi une grande inquiétude, a-t-il indiqué.

La justice doit maintenant déterminer dans les meilleurs délais les motifs qui ont animé la ou les personnes qui ont bouté le feu à la plus grande synagogue de Genève. De nombreuses hypothèses, autre que l'antisémitisme, peuvent être envisagées, a fait savoir Johanne Gurfinkel.

L'incendie avait provoqué une vive émotion au sein de la communauté juive. Le Conseil d'Etat avait également fait état de sa solidarité. «L'image d'une synagogue en flammes nous ramène aux heures les plus sombres de l'Histoire», avait déclaré le président du gouvernement Charles Beer.

Réaction à Berne

A Berne, la présidente de la Confédération se dit attristée et inquiétée par cet incendie. Micheline Calmy-Rey condamne avec la plus grande fermeté cette atteinte volontaire à l'intégrité d'un lieu de culte.

La ministre réaffirme sa solidarité avec la communauté israélite de Genève et de Suisse et lui assure tout son soutien, a indiqué samedi le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE).

Tout acte antisémite est intolérable, poursuit le communiqué. Il constitue un affront à la culture du dialogue et de la concertation qui caractérise la Suisse tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de ses frontières, indique le DFAE.

swissinfo et les agences

En bref

Construite en 1970, la synagogue de Malagnou est la plus grande des cinq synagogues de Genève. Elle peut accueillir 1200 fidèles. Genève compte quelque 5000 personnes de confession juive sur un total de 20'000 en Suisse

Ce lieu de culte est principalement fréquenté par des juifs sépharades originaires d'Orient.

Les objets précieux de culte n'ont pas été endommagés par les flammes. Les rouleaux de la Torah, notamment, ont pu être préservés.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×