Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ces trois ratiers de Prague font partie de la cinquantaine de chiots introduits illégalement en Suisse.

Administration Fédérale des douanes

(sda-ats)

Les gardes-frontière schaffhousois ont démantelé une contrebande de chiens. Une femme a fait passer plus de cinquante chiots en Suisse depuis 2010, non vaccinés et sans puce électronique.

Cette ressortissante allemande, établie en Suisse, a effectué environ 15 voyages, transportant des chiots âgés de huit à dix semaines. Il s'agissait principalement de chihuahuas et de ratiers de Prague, qui n'étaient ni vaccinés contre la rage, ni munis d'une puce électronique d'identification, indique mercredi l'Administration fédérale des douanes (AFD) dans un communiqué.

Cette coiffeuse entrait sur le territoire suisse à chaque fois par un autre poste-frontière. Elle proposait à la vente sur des sites internet les chiots introduits illégalement en Suisse et les remettait à des acheteurs, le plus souvent sur des parkings.

Faits avoués

La contrebandière a avoué. Outre la TVA, elle devra également s'acquitter d'une amende "appréciable" pour importation illicite de chiens non vaccinés, selon l'AFD.

Ces canidés, provenant le plus souvent d'Europe de l'Est ou du Sud, représentent un risque non seulement en raison de la rage, mais également car ils pourraient introduire en Suisse de nombreuses autres maladies.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS