Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Georges Baumgartner à l’honneur au Japon

Le journaliste suisse Georges Baumgartner a été élu président du Foreign Correspondents Club of Japan (FCCJ), le club de presse le plus prestigieux au monde avec le National Press Club (NPC) de Washington. Il n'est que le deuxième Suisse à obtenir cette charge.

«Georges Baumgartner, Radio Suisse Romande, Tokyo». Cette signature-culte, chaque Romand a dû l’entendre au moins une fois dans sa vie. Elle a même fait l’objet d’un t-shirt, devenu objet de collection.

Actuellement correspondant au Japon de la Radio-Télévision Suisse (RTS) ainsi que de Radio France, mais aussi ancien de Radio Suisse Internationale et de swissinfo, «Le plus jurassien des Tokyoïtes» (en poste depuis 1982) a été élu jeudi à la tête de la FCCJ. L'association compte plus de 2000 membres dont 350 journalistes et près de 100 employés.

Avant lui, le correspondant à l'époque de la Neue Zurcher Zeitung, Fritz Steck, était devenu en 1962 le premier Suisse à occuper le poste. Le FCCJ a été créé en 1945 à la fin de la Seconde Guerre mondiale par les journalistes accompagnant le général Douglas MacArthur qui a assuré la démilitarisation, la démocratisation et la reconstruction du Japon durant l'occupation américaine.

Plusieurs membres du FCCJ ont obtenu le prix Pulitzer aux Etats-Unis ou ont reçu des récompenses équivalentes ailleurs dans le monde. Parmi eux, Joe Rosenthal avait pris la photographie du planter du drapeau à Iwo Jima, la bataille de la guerre du Pacifique récemment revisitée au cinéma par Clint Eastwood dans Mémoires de nos pères et Lettres d’Iwo Jima.

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×