Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Un musée suisse rend un masque à la Tanzanie

Un feuilleton de vingt ans connaîtra son dénouement lundi à Paris. Le musée genevois Barbier-Mueller restitue un masque Makonde, acquis en 1985 sans savoir qu'il avait été volé un an plus tôt au musée national de Tanzanie à Dar Es Salaam.

Une cérémonie officialisant «le don de ce masque» par le musée genevois d'arts premiers sera organisée lundi à Paris, sous l'égide du Conseil international des musées (ICOM), indique le communiqué du musée.

Ce masque Makonde a été dérobé en 1984 lors d'un cambriolage au musée national de Dar Es Salaam. Il était porté lors de fêtes d'initiation masculine de ce peuple animiste.

En 1990, un professeur d'université italien a informé le musée Barbier-Mueller que le masque Makonde de sa collection pourrait bien provenir du musée tanzanien. Le musée genevois a fait part aussitôt de cette information à l'ICOM en signalant que l'objet avait été acquis à Paris en 1985.

«Le don du masque est l'heureux dénouement de plus de vingt années de négociations et d'efforts fournis par les deux parties concernées, avec le soutien de l'ICOM», conclut le communiqué.

swissinfo.ch et les agences

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.