Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Un nouveau directeur pour la Cinémathèque suisse

La Cinémathèque suisse, prodigieuse mémoire du 7e Art, riche de 70'000 films.

(Keystone)

Premier alémanique à diriger l'institution lausannoise, l'Argovien Vinzenz Hediger prendra dès août 2008 la tête de la cinémathèque suisse, un des plus importants fonds d'archives du genre au monde.

Professeur en histoire et esthétique du cinéma, âgé de 38 ans, auteur de deux ouvrages importants, le nouveau directeur remplacera Hervé Dumont, qui partira alors à la retraite.

Après les Vaudois Freddy Buache et Hervé Dumont, Vinzenz Hediger deviendra ainsi le troisième directeur de l'institution. «Il a été désigné à l'unanimité», a dit mercredi Olivier Verrey, président du Conseil de fondation de la Cinémathèque suisse.

«Il a toutes les qualités requises pour ce job», a déclaré de son côté Nicolas Bideau, chef de la section cinéma à l'Office fédéral de la culture et membre du comité de sélection. Pas moins de 25 personnes avaient déposé leur candidature.

Jeune, brillant et dynamique

Outre ses vastes connaissances scientifiques et universitaires, Vinzenz Hediger a séduit par la qualité de son projet «très complet et bien ficelé», a expliqué Olivier Verrey. En plus des missions actuelles de la Cinémathèque suisse (restauration et conservation notamment), le prochain directeur souhaite créer à Lausanne une Maison du Cinéma.

Il poursuivra ses activités académiques et sera nommé professeur à l'Université de Lausanne. Il ambitionne d'y créer un Centre d'études historiques sur le cinéma suisse et l'audio-visuel.

Né en 1969 à Menziken, dans le canton d'Argovie, Vinzenz Hediger enseigne actuellement à l'Université de la Ruhr à Bochum, dans le nord de l'Allemagne. Il est l'auteur de deux ouvrages importants sur le cinéma, dont un sur le documentaire en Suisse, et de maintes contributions dans des revues étrangères.

Egalement critique de cinéma du quotidien «Neue Zürcher Zeitung», il a siégé au Conseil de fondation de Pro Helvetia ainsi qu'au sein de la Commision fédérale du cinéma.

Au civil, Vinzenz Hediger est marié et père d'un petit garçon.

«Le plus qualifié»

Littéralement ravi, le jeune cinéaste vaudois Lionel Baier a salué mercredi matin sur les ondes de la Radio Romande la nomination d'un «Alémanique francophile, qui connaît très bien la Suisse romande» et qui était à son sens «de loin la personne la plus qualifiée pour ce poste».

«En tant que fils de pasteur, j'ai prié pour que ce soit lui, a avoué Lionel Baier. Il est jeune, dynamique et il a des idées tout à fait novatrice sur comment faire exister cette cinémathèque, tout en respectant le fonds d'archives, car c'est un universitaire doté d'un savoir encyclopédique sur le cinéma absolument formidable».

Directeur du Festival de Locarno, Frédéric Maire ne connaît Vinzenz Hediger que par ses critiques de cinéma, mais salue le «profil intéressant» d'un homme jeune, qui «dépoussiérera l'image des cinémathèques, que l'on imagine dirigées par de vieux caciques».

«C'est un homme extrêmement constructif, qui prépare ses interventions et reste toujours collégial», a commenté pour sa part Micha Schiwow, directeur de Swiss Films, l'organe de promotion du cinéma suisse à l'étranger.

Plus laconique, Freddy Buache s'est contenté de souhaiter «bonne chance» au futur directeur, qu'il ne connaît pas.

«Son travail sera tout différent de ce que j'ai pu faire à l'époque. J'ai passé ma vie à porter des bobines de films. Il n'aura plus à le faire puisque la pellicule va disparaître au profit du tout numérique !», a ajouté l'homme qui a dirigé la Cinémathèque pendant 44 ans.

swissinfo et les agences

70'000 films

La Cinémathèque suisse, une des plus importantes du monde, est riche de 70'000 films, 2 millions de photographies et 100'000 affiches. Un second centre d'archivage est d'ailleurs projeté, qui pourrait être inauguré en 2011.

Basée à Lausanne, l'institution dispose d'une antenne à Zurich. Elle emploie 34 personnes et fonctionne grâce à un budget de 5 millions de francs par an financé pour moitié par la Confédération.

Elle fêtera ses 60 ans l'année prochaine.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.