Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Debout à quatre heures du matin Le «Morgenstreich» sonne le coup d’envoi du Carnaval de Bâle

C’est parti pour le plus grand carnaval de Suisse. Ce matin à quatre heures tapantes, des dizaines de milliers de personnes étaient debout, pour voir la ville de Bâle s’allumer et s’ébranler les cliques costumées avec fifres, tambours et lanternes géantes, annonçant les «trois plus beaux jours» de l’année.

«On ferme», est le mot d’ordre du carnavalLien externe cette année, en référence ironique aux nombreux commerces bâlois qui doivent fermer à cause du tourisme des achats, particulièrement développé dans la métropole dont la périphérie déborde largement sur l’Allemagne et la France voisines, avec leurs magasins à prix européens. Et avec le franc fort, faire ses courses de l’autre côté de la frontière est devenu encore plus avantageux pour les consommateurs suisses.

Les autres thèmes marquants de ces trois jours de dérision sont l’afflux de réfugiés et le renforcement des contrôles aux frontières de l’Europe, qui touchent bien sûr directement les Bâlois.

Sans oublier la figure de Sepp Blatter, que chacun aurait pu croire indéboulonnable à la tête de la FIFA et qui se trouve désormais démissionnaire et prévenu par la justice dans la plus grosse série de scandales que le gouvernement mondial du football (basé dans la métropole rivale de Zurich) ait eu à affronter dans toute son histoire.

(Texte: Renat Künzi;  Photos: Keystone) 

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

SWI plus banner

  • Des infos pertinentes et compactes
  • Des questions et des réponses pour la Cinquième Suisse
  • Discuter, débattre, réseauter

Un seul clic, mais un Plus pour vous !


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.