Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ex-aequo avec Bienne, La Chaux-de-Fonds présente le taux le plus élevé de personnes à l'aide sociale (archives).

KEYSTONE/MARTIN RUETSCHI

(sda-ats)

Corippo (TI) est la plus petite commune de Suisse, Riemenstalden (SZ) la plus jeune, tandis que La Chaux-de-Fonds (NE) et Bienne (BE) détiennent le record du taux d'aide sociale. Deux communes vaudoises présentent le taux de natalité le plus élevé.

Seules 13 âmes vivaient à Corippo en 2015, soit une de plus que cinq ans auparavant. Huit des habitants étaient âgés de 65 ans ou plus: la commune du val Verzasca détient ainsi - de loin - le record de la population la plus âgée du pays.

Au niveau national, la part des personnes âgées atteint 18%, peut-on lire jeudi dans les "Portraits régionaux 2017" des communes de l'Office fédéral de la statistique (OFS). Les derniers chiffres clés des quelque 2300 communes helvétiques y sont répertoriés.

Avec chacune 31 habitants, les communes de Bister (VS) et de Kammersrohr (SO) se placent juste derrière Corippo. Au total, onze communes comptaient moins de 50 personnes en 2015. Les 500 plus petites n'abritent même pas la moitié de la population de Zurich qui, avec 397'000 habitants en 2015, est la plus grande commune.

"Babyboom" vaudois

La communauté la plus jeune se trouve dans le canton de Schwyz: 38% de la population de Riemenstalden a moins de 20 ans. Ce taux est presque deux fois plus élevé que la moyenne suisse (20%).

Concernant le taux de natalité, deux communes du canton de Vaud se partagent la première place: Rovray, dans le Jura-Nord vaudois, et Mauraz, au pied du Jura vaudois, ont vu naître 41 bébés pour 1000 habitants. C'est quatre fois plus que la moyenne nationale.

Les portraits des communes contiennent aussi des chiffres sur la sécurité sociale. A La Chaux-de-Fonds (NE) et à Bienne (BE), 11,6% de la population bénéficie de l'aide sociale, le record suisse. Suivent Brügg (BE) et Sainte-Croix (VD) où la part s'élève respectivement à 11,5% et à 10,6%.

Tendance politique

La statistique met aussi en lumière la position des communes sur l'échiquier politique. Lors des élections fédérales de 2015, les cinq communes avec la plus forte proportion d'électeurs UDC se trouvaient dans le canton de Nidwald. A Wolfenschiessen et à Dallenwil, elle avoisinait 89%.

Parmi les communes les "plus à gauche", Trogen en Appenzell Rhodes-Extérieures présentait 54% d'électeurs PS et Glaris Sud 51%.

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

ATS