L'exposition de photographies "Itinéraires entrecoupés" s'arrête à Fribourg avec un programme étoffé par rapport aux autres villes visitées en Suisse romande. Cinq semaines durant, elle s'inscrira dans une offre portée par plusieurs partenaires.

L'exposition de la photographe vaudoise Ghislaine Heger sera vernie le 26 mars à Bluefactory, l'ancien site de la brasserie Cardinal à Fribourg. "Itinéraires entrecoupés - Les visages de l'aide sociale", présentée déjà dans dix villes romandes en l'espace de deux ans, proposera cette fois jusqu'au 4 mai une quarantaine d'événements.

Ambitieux, le projet est le fruit d'une collaboration entre l'association Tokyo Moon, à l'origine de l'exposition, la ville de Fribourg, la Haute école de travail social Fribourg et Bluefactory, avec le soutien de l'Etat de Fribourg. Il s'adresse au grand public, aux personnes en situation de précarité et aux professionnels du secteur.

Briser les clichés

Le travail de Ghislaine Heger se fonde sur une expérience personnelle qui l'a vu passer par la case de l'aide sociale, ce qui a constitué un choc pour elle. Ce passage lui a ouvert un univers fait de clichés. Pour briser ces derniers, elle expose ensuite des photos et des témoignages, dans un livre également. La photo donne des perspectives à celle ou celui qui regarde.

"Sur une photographie, on aime ou on n'aime pas une personne en premier lieu", a expliqué Ghislaine Heger, très heureuse de pouvoir présenter un programme parallèle après avoir proposé son exposition uniquement ailleurs. Il y a dans son travail un entrecoupement du social et de la culture, deux concepts qui ne font pas toujours bon ménage, dit l'artiste.

Un lieu symbolique

Partenaire, la ville de Fribourg est contente de s'associer à la manifestation. "Il peut arriver à tout le monde de tomber à l'aide sociale", a relevé le syndic Thierry Steiert. "Il ne faut pas marginaliser les plus faibles", a précisé le socialiste, se référant au message délivré l'an passé par le cinéaste britannique Ken Loach lors du Festival international de films de Fribourg (FIFF).

Thierry Steiert voit aussi dans le choix de l'ancienne brasserie de Cardinal, fermée il y a plus de dix ans, un lieu symbolique. "La fermeture et la délocalisation d'emplois", a constaté le syndic. "Aujourd'hui, on y brasse des idées et plus de la bière", sachant que Bluefactory est aujourd'hui dédié à l'innovation et à la culture.

Ligne de coeur

Le programme comprend des événements touchant à l'humour, au cinéma, au coaching d'emploi ainsi que des conférences et des tables rondes. La Haute école de travail social Fribourg propose à elle seule huit événements sur le thème de la précarité. Enfin, l'animateur radio de la RTS Jean-Marc Richard diffusera son émission de La ligne de coeur en direct de Fribourg le 10 avril.

Pour mémoire, Ghislaine Heger a réalisé une vingtaine de portraits de personnes qui se sont retrouvées à l'aide sociale. Elle met en exergue leurs itinéraires de vie.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.