L'assureur Zurich lance un consortium de cybersécurité financière

Les spécialistes financiers ont alerté sur les cybermenaces et contribué au lancement d'un consortium international pour tenter de mieux répondre à ces défis (archives). KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER sda-ats

L'assureur Zurich s'allie à d'autres acteurs sur la cybersécurité des technologies financières (fintech). Un consortium international pour des solutions durables a été lancé mardi à New York, dans le cadre d'une initiative du WEF.

Il fait suite à une réunion d'une vingtaine d'experts financiers rassemblés par le Forum économique mondial (WEF) qui ont alerté sur les cybermenaces. L'objectif est d'établir un cadre pour évaluer un renforcement de la cybersécurité dans le secteur financier, d'aboutir à des bonnes pratiques et de renforcer la collaboration entre acteurs publics et privés.

"Les brèches numériques observées par les entreprises ont quasiment doublé depuis 2013 et le coût estimé des cybercrimes atteint 8000 milliards de dollars (plus de 7400 milliards de francs) dans les cinq prochaines années", selon le patron de Zurich, Mario Greco. Il attend du consortium qu'il contribue à réduire les divergences réglementaires dans le monde.

De quoi offrir aussi aux entreprises technologiques "un objectif clair" pour adapter leurs produits, selon un responsable du WEF. Le consortium va démarrer ses travaux immédiatement en consultation avec le nouveau Centre mondial pour la cybersécurité du WEF à Genève.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article