Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La planète Mars s'expose à Genève

Cette vue, composée de 102 images, montre le canyon de Valles Marineris. (USGS Color Mars Digital Image Mosaic)

«Objectif Mars», c'est le titre de la nouvelle exposition du Muséum d'histoire naturelle de Genève. Voyage scientifique et découverte ludique autour de la planète rouge, l'exposition met également l'accent sur les enjeux de l'un des principaux chantiers de la recherche spatiale du nouveau millénaire.

On la surnomme la planète rouge. Elle est froide, venteuse et sans vie apparente. Pourtant, lors de la formation du système solaire, Mars et la Terre étaient comme deux sœurs jumelles. Aujourd'hui, les scientifiques pensent même que la planète rouge a conservé des traces de ce lointain passé.

Mars pourrait donc raconter l'histoire de notre planète comme celle du système solaire. Rien d'étonnant donc, si elle fascine le profane autant que le scientifique.

Mars est d'ailleurs le point de mire de la recherche spatiale. Actuellement, le satellite américain «Mars Global Surveyor» est en train de cartographier la planète rouge. Il sera bientôt rejoint par deux sondes, l'une européenne et l'autre franco-américaine.

Les scientifiques recherchent notamment des traces d'eau ou de vies fossiles. Leur objectif est de recueillir, d'ici à 2010, les premiers échantillons susceptibles de leur fournir des éléments de réponses.

L'étude de Mars devrait donc permettre aux scientifiques de mieux comprendre le fonctionnement et l'évolution de notre planète. «Elle pourrait même apporter des informations essentielles sur les origines de la vie», souligne Pascal Moeschler, conservateur au Muséum d'histoire naturelle de Genève.

C'est toute l'aventure - passée, présente et future - de cette recherche scientifique que raconte l'exposition du Muséum d'histoire naturelle de Genève. Elle plonge aussi le visiteur au cœur des mythes qui entourent la planète rouge. Sans oublier d'en dévoiler quelques curiosités physiques et géologiques.

«L'exposition est jalonnée de bornes interactives, informatiques et audiovisuelles qui permettent au visiteur de se forger une excellente image de la planète, explique Pascal Moeschler. On peut ainsi découvrir un volcan situé à quelque 25 000 mètres d'altitude ou encore les calottes glaciaires des deux pôles».

Le Muséum profite de l'occasion pour assouvir la curiosité du public, en lui présentant pour la première fois un échantillon de météorites martiennes.

Enfin, clou du spectacle, le visiteur pourra piloter - au moyen d'un ordinateur - une maquette de Rocky, le robot martien qui a connu ses heures de gloire en 1997.

«Objectif Mars» est une exposition itinérante, conçue par la cité de l'Espace à Toulouse. Première étape de son périple, Genève où elle restera jusqu'au 15 juillet.

Vanda Janka


Liens

×