La police turque a saisi jeudi plus de 26'000 objets antiques lors d'un vaste coup de filet contre des trafiquants d'art, a rapporté l'agence de presse Dogan. Treize suspects ont été arrêtés à Istanbul.

Au total, 26'456 pièces ont été saisies, a indiqué Dogan. Parmi les objets retrouvés figurent des bijoux, des figurines, des dagues ou encore un buste, selon les images diffusées par l'agence, selon qui il s'agit de la plus vaste opération de ce type dans l'histoire de la Turquie.

Dotée d'un impressionnant patrimoine archéologique, la Turquie livre une lutte sans merci contre les trafics, du simple touriste qui ramasse une pierre en visitant un temple romain dans l'ouest du pays aux réseaux criminels organisés qui revendent leur butin à l'étranger.

Retitution de Suisse

Les limiers du ministère turc de la Culture s'efforcent par ailleurs depuis des années de retrouver et récupérer plusieurs oeuvres antiques vendues à travers le monde par des trafiquants d'art.

En septembre, un sarcophage romain enrichi de sculptures narrant les Douze Travaux d'Hercule avait ainsi été rapatrié en grande pompe en Turquie depuis la Suisse. L'objet en marbre sculpté, pesant près de trois tonnes et datant du IIe siècle après J-C, avait été découvert il y a sept ans par la douane dans un entrepôt des Ports-Francs de Genève.

L'objet provenait d'une fouille illicite ayant eu lieu près d'Antalya (sud). Plusieurs expertises ont été menées pour déterminer sa provenance exacte, avant de le restituer à son pays d'origine.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.