Le président chinois Xi Jinping a appelé au renforcement de l'éducation idéologique dans les écoles. Ce serrage de vis intervient à quelques mois de la date sensible du 30e anniversaire des manifestations de la place Tiananmen.

Depuis son arrivée au pouvoir en 2012, M. Xi a considérablement renforcé l'emprise du Parti communiste sur la société. Il ne tolère aucune voix discordante pouvant menacer sa légitimité.

Xi Jinping a ordonné lundi à une assemblée d'enseignants de "renforcer l'enseignement théorique, améliorer l'efficacité de l'enseignement idéologique et politique (...) et intégrer les valeurs fondamentales du socialisme dans l'ensemble du processus d'éducation", selon des propos rapportés par la télévision d'Etat CCTV.

"Nous devons promouvoir l'idéologie pour faire face à toutes sortes d'idées erronées", a expliqué le président lors d'une réunion organisée à Pékin. Cette nouvelle tentative de reprise en main idéologique va de pair avec la campagne lancée par le pouvoir contre les "influences occidentales".

Elle s'inscrit dans la volonté de Xi Jinping de promouvoir le "rêve chinois", fondé sur une identité nationale qui lui soit propre. "L'idéologie a un rôle irremplaçable et les enseignants ont une énorme responsabilité", a martelé le président chinois, cité par CCTV. Le Parti communiste redouble de prudence et renforce son contrôle des établissements scolaires.

Dans la nuit du 3 au 4 juin 1989, après une longue mobilisation réclamant des réformes démocratiques, soldats et blindés avaient ouvert le feu sur des manifestants sur la place Tiananmen. Cette sanglante répression a fait plusieurs centaines, voire plusieurs milliers de morts, selon les estimations. Aujourd'hui encore, l'événement reste tabou en Chine.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.