Navigation

Le véganisme est à l'honneur à l'Alimentarium de Vevey

L'Alimentarium à Vevey consacre sa nouvelle exposition temporaire au véganisme. Keystone/LAURENT GILLIERON sda-ats
Ce contenu a été publié le 04 mai 2021 - 15:29
(Keystone-ATS)

L'Alimentarium de Vevey (VD) se penche sur le véganisme. Ouverte jeudi et à voir jusqu'en mars 2022, sa nouvelle exposition explore les facettes de ce mouvement devenu phénomène de société, entre nutrition, gastronomie, éthique, écologie et militantisme.

Après avoir invité le visiteur à se prononcer en début d'exposition - pour ou contre le véganisme -, l'Alimentarium va chercher à dépasser ce mode de jugement binaire pour aborder toute la complexité du sujet, en commençant par déconstruire quelques idées préconçues, résume le conservateur du musée Nicolas Godinot.

L'idée consiste aussi à sortir du "brouhaha ambiant" sur le véganisme, représenté dans le musée par un "labyrinthe de confusion" dans lequel s'accumulent slogans et revendications, issus notamment des réseaux sociaux. "Il y a beaucoup d'histoires à raconter autour du véganisme, qu'elles soient nutritionnelles, culturelles, sociétales, éthiques ou écologiques", dit M. Godinot.

"Tout n'est pas idyllique"

Dans le secteur consacré à la santé et à la nutrition, l'Alimentarium montre les effets d'un régime sans viande. Cela se fait notamment via un jeu: le visiteur doit composer ses repas de la journée d'omnivore, de végétarien ou de végane, puis contrôler s'il a atteint chaque nutriment essentiel.

Une autre section s'intéresse à l'aspect écologique. Elle explique que si le véganisme a des effets positifs sur l'environnement, tout n'est pas "aussi idyllique". Et de citer notamment l'exportation de denrées non locales, souvent utilisées pour des régimes sans viande (graines de chia, noix de cajou, amandes, etc).

Viande sans viande

L'aspect gastronomique est aussi abordé. "Pour quelles raisons les personnes véganes optent pour des aliments qui rappellent la viande?", se demande le musée. Il répond notamment à cette question avec une figure du véganisme, Rolf Hiltl, fondateur d'une boucherie végane à Zurich et héritier de "Hiltl", le plus ancien restaurant végétarien au monde (1898).

Un autre chapitre est consacré au militantisme. L'Alimentarium s'intéresse ainsi aux diverses actions et opérations coup-de-poing menées au nom de la cause animale, mais aussi à la production culturelle (chansons et livres) et à la mode avec les vêtements et chaussures en cuir végane.

A noter ausssi que l'exposition se base sur un appel à témoignages lancé en décembre dernier sur internet. Les 120 contributions reçues ont été retranscrites sous forme de citations et placées sur les murs du musée. Différents événements seront également organisés en marge de l'exposition: conférences, tables rondes, capsules vidéo, ateliers, jeux et autres dégustations.

https://www.alimentarium.org/fr

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.