Navigation

La place financière suisse au défi du numérique

La technologie du bitcoin et de la blockchain pour les nuls

Ce contenu a été publié le 18 avril 2019 - 14:38

Pour certains, c’est juste du vent. D’autres y voient une technologie révolutionnaire, qui va transformer notre manière d’échanger à peu près tout ce qui a de la valeur. Mais la grande majorité n’y voit encore rien du tout. Cette vidéo est pour eux.

Qu’est-ce que la technologie dite de registres distribués (DLT), comment ça marche et qui va en bénéficier? Nous allons tenter de vous l’expliquer avec cette animation, en nous tenant aux faits derrière le battage médiatique.

D’abord à l’origine des crypto monnaies comme le bitcoin, la DLT s’est développée en une décennie pour englober une foule d’autres applications. La blockchain, qui en est l’exemple le plus connu, est encensée par certains comme la technologie du futur et décriée par d’autres comme un outil pour la fraude et le blanchiment d’argent.

Elle permet en effet à des groupes de personnes de stocker et de négocier des données en toute sécurité sans devoir recourir à des tiers comme des banques ou des avocats. Pour ses partisans, la blockchain va aussi permettre de réduire les coûts et d’accélérer les transactions.

La DLT pourrait changer la manière dont nous gérons nos données privées et notre budget personnel. Elle a aussi de nombreuses applications industrielles, de la finance aux chaînes d’approvisionnement.

En plus, cette technologie promet de s'attaquer au commerce des contrefaçons, de protéger les données contre l'exploitation et la fraude et de garder des traces précises des transactions sur lesquelles tous ses utilisateurs sont d’accord.

Suivez le guide et faites-nous part de vos remarques dans les commentaires.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.