Navigation

La nonne suisse qui veut mettre fin au célibat

Florentina Camartin est une religieuse à la retraite qui a fait vœu de célibat. Lorsque le jeune prêtre de sa communauté de Suisse orientale est tombé amoureux et a été obligé de quitter l'Église, elle a commencé sa croisade pour réformer le célibat.

Ce contenu a été publié le 14 octobre 2019 - 14:46

Avant les élections fédéralesLien externe, les rédactions web de la SSR (maison-mère de swissinfo.ch) sont parties à la rencontre de personnes mobilisées dans des projets citoyens. C'est l'opération #GénérationGlobale.

End of insertion

«Quand un prêtre doit abandonner son travail, nous nous retrouvons avec une paroisse sans prêtre qui est comme un troupeau sans berger», affirme Florentina Camartin. 

Cette nonne à la retraite a donc commencé à recueillir des signatures au sein de sa communauté, afin d'assouplir les règles du célibat dans l'Église catholique romaine. Des milliers de personnes ont soutenu sa démarche. La pétition a été traduite en italien pour la présenter au pape. Florentina Camartin cherche maintenant quelqu'un pour remettre sa demande au Souverain pontife.

La religieuse est consciente que sa démarche n'aboutira pas forcément à un résultat, mais elle relève qu'elle aura au moins essayé de faire tout son possible pour conserver les jeunes prêtres dans l'Église.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.