Saisie record d'écailles de pangolin par les douanes chinoises

Menacé de disparition, le pangolin est le mammifère plus braconné au monde (archives). KEYSTONE/AP/SAKCHAI LALIT sda-ats

Les douanes chinoises ont confisqué près de 12 tonnes d'écailles de pangolin de contrebande, selon un média d'Etat. Il s'agit de la plus grosse saisie de parties de ce petit animal jamais réalisée en Chine.

Menacé de disparition, le pangolin est le mammifère plus braconné au monde, avec environ un million de spécimens capturés ces 10 dernières années dans les forêts d'Asie et d'Afrique. Cette chasse illégale est alimentée par une demande accrue pour sa viande et des parties de son corps.

La dernière saisie d'écailles en Chine a été effectuée en juillet dans un port de la ville de Shenzhen (sud). Elles provenaient d'environ 20'000 à 30'000 pangolins, a indiqué mercredi le journal d'Etat China Daily.

Il s'agit "de la plus grosse saisie jamais effectuée par les agents aux frontières", souligne le quotidien de langue anglaise.

Espèce protégée

Deux suspects ont été arrêtés. Ils avaient utilisé de faux noms lors de l'expédition de la marchandise, a indiqué un média d'Etat, qui cite les douanes. Ils avaient placé des sacs remplis de charbon dans la cargaison afin de dissimuler quelque 250 sachets bourrés d'écailles de pangolin, selon la même source.

Les autorités ont également découvert des transactions d'un montant total de 5 millions de yuans (640'000 euros) entre les suspects, qui ont pris le même vol depuis un pays africain non précisé.

Le pangolin, qui est doté d'une langue plus longue que son corps, se nourrit de fourmis et de termites. Il est protégé depuis septembre 2016 par la Convention internationale sur le commerce d'espèces sauvages menacées (Cites), dont la Chine est signataire.

Non à la consommation

Dans certaines régions du pays asiatique, il est prisé de jeunes mères pour ses présumés effets bénéfiques sur la montée de lait, ainsi que pour ses écailles, ingrédient de la pharmacopée traditionnelle.

Manger ou vendre des espèces menacées est passible de 10 ans de prison en Chine.

En septembre, l'acteur Jackie Chan est apparu dans une vidéo réalisée en collaboration avec une organisation chinoise de défense de la faune sauvage: la star du cinéma d'action y appelle ses compatriotes à dire "non" à la consommation, l'utilisation et l'achat de produits à base de pangolin.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article