Comment dessiner un pays comme la Suisse?

Quelle langue choisir pour aujourd'hui ? (7.19.2016) Marina Lutz

Pas facile de croquer un pays avec quatre régions linguistiques et de s'assurer qu'il a du sens pour un lectorat international en dix langues. C'était la tâche de la dessinatrice Marina Lutz.

Ce contenu a été publié le 17 mars 2017 - 13:00
swissinfo.ch

Marina Lutz a rejoint swissinfo.ch voici un an pour produire la série «Le dessin de la semaine», un rebond sur l’actualité helvétique. Sa dernière caricature est parue le 10 mars. La dessinatrice de 28 ans vient de la région romanche du canton des Grisons. Elle a été invitée à transformer les faits saillants de l’année en caricatures compréhensibles par un public peu au fait des réalités du pays.

A-t-elle réussi? Nous vous laissons le soin de juger. Voici quelques-unes de ses œuvres.

Vivre en Suisse signifie des conversations interminables sur la météo, en particulier pour savoir s'il y a assez de neige pour skier. Venant elle-même de la montagne, Marina Lutz illustre l'anxiété des stations de ski face au manque de neige. 

En Suisse, on aime l'armée et la neige. Marina Lutz

La démocratie directe offre de bonnes occasions pour le dessin de presse. Comme ici avec la votation en novembre 2016 sur l’abandon rapide de l'énergie nucléaire, une initiative rejetée par les citoyens.

Les votations et la fondue, deux traditions suisses. Marina Lutz

Les Suisses sont obsédés par les tunnels et les chemins de fer. L'inauguration du tunnel ferroviaire le plus long du monde - le tunnel de base du Saint-Gothard - en juin 2016 constitue une apothéose. 

Les Alpes suisses perforées de nombreux tunnels. Marina Lutz

La Suisse est également connue dans le monde entier pour son secret bancaire aujourd’hui caduc. En 2016, ce sont les «Panama papers» qui ont fait la une, y compris avec des intermédiaires suisses impliqués dans la création de sociétés offshore.

L'autre canal de Panama. Marina Lutz

La tradition bancaire suisse semble être en de bonnes mains avec la jeune génération. Une enquête internationale a montré que les jeunes suisses étaient les meilleurs d’Europe en mathématiques.

Les manuels de maths, rien de tel pour faire rêver les enfants en Suisse. Marina Lutz


Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article