Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Intoxication alimentaire dans un camp de vacances

Dix-huit enfants et neuf adultes de la région biennoise qui participaient à un camp de vacances à Guin dans le canton de Fribourg, ont été victimes d’une intoxication alimentaire. Ils avaient vraisemblablement consommé de la salade de pommes de terre avariée.

Lundi soir à 17h00, les responsables du camp de Guin alarment la police. À son arrivée sur les lieux, cette dernière constate des malades qui se contorsionnent sur le sol en vomissant. Ils sont transportés dans quatre hôpitaux de la région à l’aide de neuf ambulances.

Mardi matin, les autorités fribourgeoises ont indiqué que trois des 27 malades se trouvaient encore à l'hôpital. Ils devraient pouvoir rentrer chez eux dans le courant de la journée.

L'intoxication est très certainement liée à la consommation d'une salade de pommes de terre qui n'aurait pas résisté à la forte chaleur. Mais, la qualité de l’eau potable et de l'eau du lac de Schiffenen, à côté duquel était situé le campement, devra aussi être examinée. La piste d'un virus est pour l’instant écartée.

Le camp organisé par les Unions chrétiennes suisses a été interrompu. Il rassemblait en tout 60 personnes de la région biennoise.

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×