Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les tournois de poker restent dans les casinos

Les particuliers n'ont pas le droit d'organiser des tournois de poker publics. Le Tribunal fédéral (TF) a donné raison à la Fédération suisse des casinos, qui conserve donc l'exclusivité sur ces parties de cartes.

Pour le TF, les tournois de poker dans leur version «Hold'em» sont bel et bien des jeux de hasard. Ils dépendent plus de la chance des joueurs que de leur habileté ou leur adresse. Ce faisant, la haute cour prend le contrepied du Tribunal administratif fédéral et de la Commission fédérale des maisons de jeux (CFMJ).

Ces deux instances avaient autorisé la tenue de tournois privés en dehors des casinos, à condition que les cantons concernés délivrent l'autorisation nécessaire. Raison invoquée: l'habileté des joueurs est décisive dans l'issue de ces parties de cartes, même si la donne, au départ, ne dépend que du hasard.

Par ailleurs, une ouverture incontrôlée de l'organisation de tournois de poker publics risquerait en outre de contrevenir aux buts de la loi fédérale sur les maisons de jeu. En cantonnant ces rencontres aux maisons de jeu, il s'agit notamment de lutter contre la criminalité organisée et de prévenir l'addiction au jeu.

Les organisateurs privés de tournois de poker sont avertis: les rencontres qui ont eu lieu alors que la procédure était en cours l'ont été «à leurs risques et péril», précise le TF. Elles devront cesser. Quant aux tournois entre amis ou en famille, ils restent autorisés. A condition de ne pas être ouverts au public.

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.