Moins de morts en montagne en 2008

104 personnes se sont tuées en montagne en Suisse l'an dernier. C'est 15% de moins que les 123 de l'année précédente. Le nombre de personnes qui ont dû être secourues a en revanche augmenté de près de 5%, passant de 2154 en 2007 à 2277 en 2008.

Ce contenu a été publié le 08 avril 2009 - 09:44

La baisse du nombre de décès concerne toutes les activités sportives, à l'exception de l'escalade (6 morts) et de la raquette à neige (5), indique mercredi le Club alpin suisse (CAS). La cause la plus fréquente des décès est la chute, avec 72 cas. Les avalanches ont tué 15 personnes.

S'agissant des 2277 personnes qui ont dû être secourues, la progression du nombre de cas résulte principalement d'une hausse dans les catégories randonnée à ski (+43%), ski hors piste (+24%) et raquette (+21%). Les deux activités où les sauvetages sont les plus nombreux - randonnée et alpinisme - ont en revanche enregistré une baisse.

La hausse générale du nombre d'interventions est à mettre essentiellement sur le compte des conditions météorologiques défavorables pour les randonnées. De nombreux sportifs ont été surpris par le mauvais temps, note le CAS.

Si cette évolution ne s'est pas traduite par une augmentation du nombre de décès, cela est dû à l'efficacité accrue des interventions et au travail de prévention des associations de sports en montagne, qui permet aux sportifs d'être mieux informés et mieux équipés.

swissinfo et les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article