Une douzaine de sympathisants des pasteurs et diacres licenciés ont manifesté samedi devant la cathédrale de Lausanne. Masqués, vêtus d'une chasuble maculée et agitant des clochettes, ils se sont présentés comme les "lépreux" de l'Eglise réformée.

Le petit groupe a dénoncé l'autoritarisme de l'Eglise évangélique réformée vaudoise (EERV) dans sa gestion des ressources humaines. "Nous sommes là pour résister à des autorités qui sont dans l'abus, dans l'hypocrisie et qui sont en train de détruire l'Eglise à petit feu", a expliqué Natasha de Felice, une diacre licenciée.

Ces manifestants ont rappelé que plusieurs licenciements se sont succédé ces trois dernières années. Les personnes congédiées vivent désormais dans la précarité, en marge de la société. Comme des lépreux, ont-ils relevé.

Ces dissidents se sont rassemblés à l'occasion de la grande fête annuelle de l'EERV, qui marquait la consécration des nouveaux pasteurs et diacres. Par leur action, ils veulent rappeler que leur résistance continue: "Jamais, ils ne se soumettront", ont-ils dit.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.