Navigation

"Un gramme de neurone pèse plus qu'un kilo de muscles"

Ce contenu a été publié le 30 juin 2014 - 17:26
(Keystone-ATS)

L'art de parler pour ne pas dire grand-chose: comme bien de ses collègues, Alejandro Sabella est à l'aise dans ce registre comme il l'a démontré à la veille du match contre la Suisse.

Le sélectionneur argentin n'a rien lâché sur la composition de son équipe pour mardi. Toutefois, il semble acquis qu'Ezequiel Lavezzi remplacera Kun Agüero en attaque. Alejandro Sabella a refusé de s'exprimer sur les caractéristiques de l'équipe de Suisse. "J'ai vu les matches contre l'Equateur, la France et le Honduras, lâche-t-il. Tout ce que je veux dire, c'est que cette équipe est expérimentée et qu'elle joue dans le même style depuis longtemps."

Alejandro Sabella a été plus disert sur sa propre équipe. II lui donne une note de 7 sur 10 pour son match contre le Nigeria. Il estime que Lionel Messi, "le meilleur joueur du monde", est en train de réussir un grand tournoi. "Comme Lionel l'espérait, comme ses coéquipiers l'espéraient et comme toute l'Argentine l'espérait", poursuit-il.

L'ancien entraîneur-assistant des... Corinthians de Sao Paulo - il était l'adjoint de Daniel Passarella - a aussi rappelé que les rencontres à élimination directe n'offraient pratiquement plus aucune marge d'erreur. "Il faut témoigner d'une concentration extrême, lance-t-il. Chaque match est désormais un quitte ou double". L'homme de Buenos Aires a insisté sur l'importance cruciale du psychisme dans de telles rencontres. "La force de caractère est fondamentale, lâche-t-il. J'aime cette phrase d'un philosophe qui dit qu'un gramme de neurone pèse plus qu'un kilo de muscle!"

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?