Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Swissmedic a reçu 18 annonces concernant des implants mammaires défectueux de la firme PIP depuis juin 2011. Les prothèses présentaient le plus souvent des déchirures. Par ailleurs, cinq femmes se sont fait retirer des implants à titre préventif.

Certaines des patientes portant des implants défectueux se sont plaintes d'une inflammation des ganglions lymphatiques, a dit vendredi à l'ats l'Institut suisse des produits thérapeutiques, confirmant une information du quotidien "Neue Zürcher Zeitung". En tout, Swissmedic estime à 280 le nombre de femmes qui ont reçu des prothèses de la marque PIP en Suisse.

Ces implants étaient remplis d'un gel de silicone irritant pour les tissus. Toutefois, aucun lien n'a été établi avec la vingtaine de cas de cancer relevés parmi des femmes porteuses de ces prothèses.

Les implants étaient fabriqués en France, mais 84 % d'entre eux partaient à l'exportation, en particulier en Amérique latine, en Espagne et en Grande-Bretagne. Entre 400'000 et 500'000 femmes seraient porteuses d'implants PIP dans le monde.

ATS