Los Angeles - Le cinéaste franco-suisse Jean-Luc Godard a été honoré d'un Oscar pour l'ensemble de sa carrière samedi soir à Hollywood. Il ne s'est pas déplacé à Los Angeles pour recevoir sa statuette.
L'attribution de cet Oscar a déclenché une controverse aux Etats-Unis, où une partie de la presse a accusé l'auteur d'"A bout de souffle", d'antisémitisme, depuis qu'un article du "Jewish Journal" de Los Angeles paru début octobre a rappelé d'anciens propos du réalisateur en faveur des Palestiniens.
L'absence de JLG, âgé de 79 ans, au dîner des Governors Awards a également suscité des froncements de sourcils mais le président de l'Academy of Motion Picture Arts and Sciences, Tom Sherak, a assuré que "cette récompense était importante pour lui" et que Godard avait "exprimé ses sincères remerciements à l'Académie".
C'est la deuxième année que les Oscars d'honneur sont attribués à l'automne, dans le but d'écourter la cérémonie des Oscars, qui aura lieu le 27 février prochain.
Grands noms récompensésEn présence de grands noms d'Hollywood - de Clint Eastwood à Warren Beatty, d'Annette Bening à Robert de Niro - Francis Ford Coppola a reçu la récompense la plus prestigieuse, la statuette Thalberg, pour son travail de visionnaire dans la production.
Le réalisateur du "Parrain" et d'"Apocalypse Now" a exprimé "son grand amour pour la tradition originale hollywoodienne".
Eli Wallach, le "truand" dans "Le Bon, la Brute et le Truand" de Sergio Leone, a obtenu également, à l'âge de 94 ans, un Oscar pour l'ensemble de sa carrière, marquée également par ses rôles dans "Les Désaxés" (The Misfits) ou "Baby Doll".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.