Navigation

Alberto Contador abandonne après avoir chuté

Ce contenu a été publié le 14 juillet 2014 - 18:54
(Keystone-ATS)

Le Tour de France a perdu lundi un deuxième favori. Alberto Contador (Tinkoff) a décidé d'abandonner au cours de la 10e étape après une chute.

L'abandon d'Alberto Contador (31 ans) survient cinq jours après celui du vainqueur sortant, le Britannique Chris Froome (Sky). L'Espagnol est tombé au 64e kilomètre de cette étape de 161,5 km, la plus dure du triptyque des Vosges.

Le double lauréat de la Grande Boucle (2007, 2009) s'est retrouvé à terre au bas de la descente du Petit Ballon, juste avant le début de l'ascension du Platzerwasel. Touché notamment au genou droit, ensanglanté, il a dû se faire poser un bandage par le service médical.

Dos abîmé, cuissard déchiré sur le fessier gauche, Contador a passé plusieurs minutes à se faire soigner et à changer sa chaussure gauche endommagée dans la chute. Il est reparti à plus de quatre minutes du peloton principal. Attendu par plusieurs équipiers, il a grimpé le Platzerwasel mais a fini par capituler quelques minutes après avoir franchi le sommet et échangé quelques mots avec le responsable de son équipe (Bjarne Riis).

Le Madrilène, qui a passé des radios à l'unité médicale mobile du Tour de France souffre d'une fracture du tibia. "Ce n'est pas une grosse fracture mais il a besoin d'être opéré", a déclaré Bjarne Riis. "Il m'a dit tout de suite que ce serait difficile de continuer. Il a essayé mais il avait très mal. Il n'y avait rien à faire", a ajouté le Danois.

Contador est rarement tombé sur le Tour par le passé. Mais une chute survenue dès la première étape l'avait déjà handicapé dans le Tour 2011 dont il avait pris la 4e place finale, après avoir enflammé la course dans les Alpes pendant la troisième semaine.

Cette année, Alberto Contador avait réalisé un quasi sans-faute dans son approche du Tour, dont il avait fait son grand objectif de la saison. Il a gagné deux courses du calendrier mondial, Tirreno-Adriatico et le Tour du Pays Basque, et a pris la deuxième place dans deux autres, le Tour de Catalogne et le Critérium du Dauphiné. Il occupait la 9e place du classement général au départ de Mulhouse.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.