Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Carlo Ancelotti a vécu une fin de match houleuse à Berlin samedi. L'entraîneur du Bayern Munich s'est fait cracher dessus par des fans du Hertha, avant de réagir en leur adressant un doigt d'honneur.

L'entraîneur italien du Bayern Munich a reconnu avoir adressé un doigt d'honneur à des supporters du Hertha Berlin, en les accusant de lui avoir craché dessus. Il pourrait ainsi être sanctionné par la Fédération allemande (DFB). "Oui j'ai fait ce geste, après qu'on m'a craché dessus", a expliqué le technicien italien à la chaîne allemande ARD.

L'incident est survenu alors qu'il se dirigeait vers le tunnel menant aux vestiaires du stade olympique de Berlin, à la fin du match comptant pour la 21e journée de Bundesliga. Les supporters berlinois étaient furieux après l'égalisation de Lewandowski à la 96e (1-1).

Selon le magazine Kicker, la DFB devrait ouvrir deux enquêtes: une sur Ancelotti, et l'autre sur Rune Jarstein, le gardien de but norvégien du Hertha Berlin, accusé d'avoir évacué sa colère en tirant avec la balle sur Xabi Alonso, le milieu de terrain du Bayern.

Pal Dardai, l'entraîneur berlinois, a qualifié les six minutes de temps additionnel de "bonus accordé au Bayern". Son équipe tenait une victoire de prestige avant que Lewandowski n'égalise après 95 minutes et 59 secondes de jeu, à l'issue d'un coup franc sur le côté gauche. Le quatrième arbitre avait affiché cinq minutes de temps additionnel.

"Pourquoi on a rajouté deux minutes supplémentaires aux cinq minutes de temps additionnel? Cela sort d'où ça? Cela n'arrive qu'au Bayern!", a fulminé Vedad Ibisevic, l'attaquant bosnien qui avait offert l'avantage à Berlin en première période.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS