Navigation

BNP paiera 8,834 milliards de dollars d'amende aux Etats-Unis

Ce contenu a été publié le 30 juin 2014 - 22:37
(Keystone-ATS)

BNP Paribas a accepté lundi de plaider coupable de deux chefs d'accusation dans le cadre d'un accord avec les autorités judiciaires américaines, a-t-on appris lundi soir. La banque française s'acquittera donc d'une amende record de 8,834 milliards de dollars.

Un avocat de la banque s'est présenté devant un tribunal de New York pour répondre du chef d'accusation de falsification de documents commerciaux et de celui de collusion.

L'un des procureurs a déclaré que la BNP était impliquée dans une collusion "de long terme" et couvrant "plusieurs juridictions", violant les règles d'embargo américaine en facilitant des transactions avec le Soudan, Cuba et l'Iran.

BNP Paribas avait provisionné 1,1 milliard de dollars au quatrième trimestre 2013 pour ce litige. Elle avait prévenu le 30 avril qu'une éventuelle amende pourrait largement dépasser ce montant.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.