Navigation

BTG Pactual reprend le groupe bancaire BSI

Ce contenu a été publié le 14 juillet 2014 - 12:56
(Keystone-ATS)

Le groupe bancaire latino-américain BTG Pactual a indiqué qu'il allait reprendre les activités du groupe bancaire tessinois BSI aux mains de l'assureur italien Generali. Le prix de la transaction se monte à 1,5 milliard de francs.

BSI, qui gardera son nom, deviendra ainsi la plate-forme de gestion de fortune de BTG Pactual dans le monde, précise ce dernier dans un communiqué diffusé lundi.

Fondé il y a 140 ans, le groupe bancaire tessinois gère actuellement quelque 100 milliards de dollars (89 milliards de francs) d'actifs et emploie quelque 2000 personnes dans plus de dix pays, dont 1385 en Suisse. En Romandie, il est présent à Genève, Lausanne et Crans-Montana (VS). Ce rapprochement génère une nouvelle entité dotée de plus de 200 milliards de dollars d'actifs sous gestion.

Il s'agit de la plus importante acquisition de BTG Pactual hors Amérique du Sud. "Ce rachat traduit notre confiance en la solidité et le savoir-faire de la Suisse, en tant que centre financier. Ainsi qu'en la qualité des employés de BSI", relève le patron du groupe latino-américain, André Esteves.

Generali se recentre sur l'assurance

L'opération doit encore être validée par les autorités de régulation. Elle devrait être finalisée d'ici à fin 2015. Generali recevra 1,2 milliard de francs en numéraire et 300 milliards sous forme de titres BTG, cotés à la Bourse de Sao Paulo, au Brésil.

"La vente de BSI est une étape importante dans la recentrage de Generali vers ses activités d'assurance", indique le directeur général du groupe italien, Mario Greco.

Perte en 2013

En 2013, BSI a enregistré une perte nette comptable de 722 millions de francs, contre un bénéfice de 71 millions l'année précédente. Un résultat lié à des charges extraordinaires: la banque avait décidé d'accélérer l'amortissement du goodwill résiduel lié à l'acquisition de Banca del Gottardo sur une période de cinq ans au lieu de 20.

Elle avait également constitué des provisions dans le cadre de sa participation au programme américain visant à régler le litige fiscal entre la Suisse et les Etats-Unis.

BTG Pactual, qui compte plus de 2800 collaborateurs dans le monde, gère 113 milliards d'avoirs et d'actifs. Le groupe bancaire est capitalisé à hauteur de 14 milliards de dollars. Il est doté de 7,5 milliards de fonds propres.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.