Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Zurich - Confrontée à des pertes depuis des années, CFF Cargo s'allie à l'un de ses partenaires, Hupac, pour tenter de retrouver la rentabilité. Début 2011, CFF Cargo transféra ses activités internationales dans une nouvelle société. 157 emplois seront supprimés.
La nouvelle société s'appellera - en français également - SBB Cargo International. Elle sera détenue à 75% par CFF Cargo et 25% par Hupac, le leader du trafic combiné entre la Suisse et l'Allemagne.
SBB Cargo International se concentrera sur le transport de marchandises en trains complets et trains de trafic combiné entre l'Allemagne et l'Italie. L'opération doit permettre à CFF Cargo de baisser ses coûts et d'augmenter sa productivité sur cet axe nord-sud où la concurrence est très forte.
Frais divisés par deux
CFF Cargo affirme qu'elle pourra diviser par deux ses frais structurels. La nouvelle entreprise sera ainsi la meilleure marché dans le secteur du trafic combiné rail-route, a affirmé le patron des CFF Andreas Meier lundi devant les médias à Zurich.
Hupac collabore déjà depuis des années avec CFF Cargo. Environ 60% des marchandises que la société fait transiter en Suisse est tractée par des trains CFF. Selon Andreas Meyer, Hupac amènera dans la nouvelle société le point de vue des clients et son savoir-faire en matière de logistique.
Le montant investit par Hupac n'est pas connu. Andreas Meyer a parlé d'une somme située "entre dix et quelques dizaines de millions de francs".
Rentabilité dès 2013
Les responsables de la nouvelle entreprise comptent sur un chiffre d'affaires de départ d'environ 300 millions de francs, dont 80% réalisés grâce au trafic combiné. SBB Cargo International devra être rentable dès 2013.
SBB Cargo International offrira dans un premier temps près de 500 postes de travail à plein temps, dont 237 emplois de conducteurs de locomotive. L'externalisation des affaires internationales entraînera la suppression de 157 emplois au cours des deux prochaines années chez CFF Cargo. Nicolas Perrin, le directeur de CFF Cargo, a promis qu'il n'y aurait pas de licenciement.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS