Cinq Suisses sont rapatriés de Chine

L'avion parti vendredi de Wuhan est le troisième affrété par la France pour rapatrier ses ressortissants (archives). KEYSTONE/EPA/FRENCH DEFENSE MINISTRY HANDOUT sda-ats
Ce contenu a été publié le 21 février 2020 - 12:08
(ATS)

Cinq Suisses et deux de leurs proches chinois sont actuellement rapatriés de la région chinoise du Hubei, épicentre de l'épidémie de coronavirus, par un vol organisé par la France. Ils seront soumis à une période de quarantaine en Suisse.

Ces sept personnes ont souhaité quitter la région, placée sous une stricte quarantaine par les autorités depuis le 23 janvier, indique vendredi le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) sur sa page consacrée au coronavirus.

Elles ont donné leur accord par écrit aux conditions formulées par les autorités françaises et helvétiques pour un départ organisé vers l'Hexagone et leur arrivée en Suisse.

Les sept passagers, partis de Wuhan, seront pris en charge à leur arrivée à Paris et seront ramenés en Suisse. Le DFAE ne précise pas la durée de la quarantaine à laquelle ils seront soumis. L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) organise vendredi après-midi une conférence de presse sur l'évolution de l'épidémie.

L'avion transportant 28 Français et 36 ressortissants d'autres pays européens est arrivé à l'aéroport parisien de Roissy, a appris vendredi l'AFP de source aéroportuaire. Les rapatriés français doivent être placés en quarantaine dans un village vacances de Normandie pendant 14 jours.

Cinq Suisses et trois de leurs proches parents chinois avaient déjà été rapatriés au début du mois par un avion français. Ils avaient été soumis à une période de quarantaine dans la région d'Aix-en-Provence.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article