Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le président Ivan Duque a pris ses fonctions à la tête de la Colombie. Il a prêté serment lors d'une cérémonie sur la place Bolivar, au coeur de Bogota.

KEYSTONE/EPA EFE/MAURICIO DUENAS CASTANEDA

(sda-ats)

Le nouveau président de Colombie, Ivan Duque, a annoncé mardi dans son discours d'investiture des "correctifs" à l'accord de paix signé fin 2016 avec l'ex-guérilla Farc. Il a aussi lancé un avertissement au gouvernement de Nicolas Maduro au Venezuela.

"Pour le respect de la Colombie et le mandat que nous avons reçu, nous mettrons en oeuvre des correctifs pour assurer aux victimes vérité, justice adéquate, réparation et non répétition", a déclaré M. Duque à propos de l'accord avec les Farc. Il a ajouté à propos de l'ELN qu'"un processus crédible doit se cimenter avec une cessation totale des actions criminelles, sous supervision internationale".

Il a également lancé un avertissement voilé au régime de son homologue vénézuélien Nicolas Maduro, qu'il a déjà qualifié de "dictature" à plusieurs reprises, en assurant qu'il rejettait ce type de gouvernement.

"En défense des valeurs démocratiques, nous rejetons toute forme de dictature sur le continent américain, nous le dénonçons et nous appelons les choses par leur nom", a déclaré M. Duque lors de son discours d'investiture, dans le centre de Bogota. Il n'a pas mentionné directement M. Maduro.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS