Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Zurich - A l'instar d'autres instituts, Credit Suisse se montre plus optimiste pour la croissance helvétique cette année. La banque table désormais sur une hausse du produit intérieur brut (PIB) de 2,8%, contre 2,4% en septembre.
Cette révision s'explique par les solides données conjoncturelles du troisième trimestre, a expliqué ce mardi devant les médias à Zurich Karsten Linowsky, économiste chez Credit Suisse. En outre, les perspectives pour le dernier trimestre se sont améliorées. L'indice des directeurs d'achats a notamment dépassé les attentes.
Les exportations ont connu un fort rebond en 2010, après le recul marqué de 2009. Sur l'année en passe de s'achever, la banque chiffre leur augmentation à 7,7%. Les importations ne sont pas en reste, avec une progression attendue de 7,4%. Quant à la consommation privée, pilier de l'économie suisse, Credit Suisse attend une hausse de 1,7%, contre +1,0% en 2009.
Pour 2011, la banque se montre moins euphorique. Elle prévoit, comme précédemment, une croissance du PIB de 1,2% seulement. La croissance des exportations et des importations se ralentira (+3,5% dans les deux cas). De plus, la base de comparaison sera plus défavorable en 2011, après une année 2010 dynamique.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS