Navigation

Début des Rencontres de folklore internationales à Fribourg

Les Rencontres de folklore internationales devraient attirer quelque 30'000 personnes une semaine durant (archives). KEYSTONE/AP/JENS MEYER sda-ats
Ce contenu a été publié le 18 août 2019 - 10:00
(Keystone-ATS)

La 45e édition des Rencontres de folklore internationales de Fribourg (RFI) a débuté dimanche à Fribourg. L'espace d'une semaine, elle sera placée sous le signe des voix du monde. Quelque 30'000 personnes sont attendues.

"Le festival présente des groupes pour lesquels la voix est un élément important de leur folklore", expliquent les organisateurs. Ces ensembles doivent se produire au village des nations sur l'emblématique place Georges-Python, avec entrée gratuite, et dans la salle omnisport de Saint-Léonard.

Les artistes des RFI, accompagnés de présentateurs, se rendent également ailleurs dans le canton de Fribourg. Des spectacles gratuits sont ainsi agendés à Broc, à Romont, à Avry, à Villars-sur-Glâne et à Bellegarde.

Grande diversité

"La voix est un moyen d’expression dans le monde entier, mais il existe des milliers de façons de la moduler", estiment les organisateurs. Les artistes surprendront le public par leur langue, leur intonation vocale ou leurs techniques d’interprétation.

Au programme figurent des groupes venant de Bosnie-Herzégovine ou d’Ouganda, dont les danseuses et danseurs chanteront sur scène pour accompagner leurs chorégraphies. Les groupes de Bulgarie et de Russie viennent au festival accompagnés d’un choeur.

Les RFI accueillent aussi des groupes venant du Népal, de la Colombie, du Brésil, d’Algérie et d’Italie. La majeure partie d'entre eux propose une chanteuse ou un chanteur, précise l'organisation.

Nouveau président

L'édition 2019 des RFI est aussi la première de son nouveau président Roland Bürgy, ce dernier ayant succédé à Jean-Pierre Gauch. L'occasion pour lui d'annoncer de nouveaux partenariats qui viennent compléter le programme habituel du festival.

L’association fribourgeoise de bal folk Les Bouèbes conviera ainsi le public à une soirée dansante, vendredi au village des nations, où tout un chacun pourra s’essayer à différents styles de danse européens. Mercredi, les artistes ougandais se produiront dans le cadre intimiste du Bistro Le Port, en basse-ville de Fribourg.

Pour mémoire, la 44e édition des RFI avait attiré près de 30'000 personnes en 2018, une fréquentation comparable à celle des années précédentes. Elle était alors consacrée au feu et aux percussions.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.