Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Chicago - Le procès pour corruption de l'ancien gouverneur de l'Illinois (nord des Etats-Unis), Rod Blagojevich, s'est ouvert jeudi par la sélection du jury. Il est accusé notamment d'avoir proposé le siège de sénateur de Barack Obama au plus offrant.
"Je me sens super bien", a affirmé le flamboyant homme politique devant la salle du tribunal à Chicago. "La vérité sera libératrice", a ajouté le quinquagénaire connu pour ses saillies parfois surprenantes et confuses.
Sa femme Patti a remercié les partisans de son époux et s'est dite contente qu'il puisse enfin répondre à la vingtaine de chefs d'inculpation qui pèsent sur lui dont complot, extorsion, fraude et pots de vin. "Mon mari est un honnête homme et je sais qu'il est innocent", a-t-elle dit.
Au cours des 18 mois suivant son arrestation, M. Blagojevich a multiplié les interventions sur les chaînes de télévision américaine, clamant son innocence.
L'homme politique, dont la chevelure fournie a été raillée par la presse, a récemment participé à "Celebrity Apprentice" (Apprenti connu) l'émission de téléréalité d'une autre icône capillaire, le magnat Donald Trump.
M. Blagojevich est accusé d'avoir abusé de son pouvoir pour obtenir de l'argent et des faveurs pour lui-même et ses proches et cela avant même qu'il soit élu gouverneur en novembre 2002 et jusqu'à son arrestation en novembre 2008.
Confondu par des écoutes téléphoniques autorisées par la justice, M. Blagojevich avait été destitué le 29 janvier 2009 de son poste de gouverneur par les sénateurs de l'Illinois.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS