Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Démission d'un leader séparatiste prorusse de l'est de l'Ukraine

Des hommes armés et des blindés sont apparus mardi dans les rues de Louhansk et ont bloqué le centre-ville.

KEYSTONE/EPA/ALEXANDER ERMOCHENKO

(sda-ats)

Le leader séparatiste prorusse de la république autoproclamée de Lougansk (Est de l'Ukraine), Igor Plotnitski, a démissionné vendredi pour "raisons de santé". Il avait dénoncé mercredi une tentative de coup d'Etat menée par son ancien ministre de l'Intérieur.

La démission d'Igor Plotnitski a été annoncée par le chef des services secrets de la "République populaire de Lougansk" (LNR), Léonid Pasetchnik. Ce dernier a précisé que c'est lui qui assurait l'intérim en attendant la tenue d'une élection.

M. Plotnitski avait dénoncé mercredi une tentative de coup d'Etat fomentée par son ex-ministre de l'Intérieur Igor Kornet qui avait déployé des troupes et des blindés au centre-ville. Manifestement incapable de reprendre le contrôle de la situation, le dirigeant de la LNR était arrivé jeudi à Moscou, selon les médias russes.

Interrogée vendredi soir par l'AFP, une porte-parole de M. Plotnitski a indiqué "ne pas être en mesure actuellement de commenter cette information".

La LNR et la République populaire de Donetsk (DNR) sont deux régions prorusses qui échappent au contrôle de Kiev depuis le début de la guerre avec les forces ukrainiennes en avril 2014. Le conflit a fait plus de 10'000 morts. Kiev et les pays occidentaux accusent la Russie de soutenir militairement les séparatistes, ce que Moscou dément.

L'an dernier, les deux républiques séparatistes ont été le théâtre de nombreux attentats, de l'assassinat de plusieurs chefs de guerre et de purges dans les instances dirigeantes.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.