Navigation

Des pirates attaquent un pétrolier dans le détroit de Malacca

Ce contenu a été publié le 23 avril 2014 - 07:30
(Keystone-ATS)

Des pirates ont attaqué un pétrolier singapourien dans le détroit de Malacca. Trois Indonésiens, membres de l'équipage, ont été enlevés et une partie du chargement siphonnée, a indiqué mercredi le bureau maritime international (BMI).

L'attaque s'est déroulée dans la nuit de lundi à mardi au large de la côte malaisienne, a précisé le BMI à Kuala Lumpur. Le pétrolier se rendait en Birmanie, selon des informations non confirmées.

Selon le quotidien malaisien "The Star", les pirates, munis d'une arme à feu et d'une machette, ont grimpé à bord du pétrolier peu après minuit, à 16 milles marins de la côte, et pris l'équipage par surprise.

Les cinq ou six pirates ont attaché les membres de l'équipage et siphonné une grande partie de la cargaison, reversée dans deux navires qui les accompagnaient, ajoute le journal, qui cite la police locale.

Voie très fréquentée

L'attaque a duré plusieurs heures. Ce n'est qu'après le départ des pirates que l'équipage s'est aperçu qu'il manquait trois hommes.

Le détroit de Malacca, un passage entre la péninsule malaisienne et l'île indonésienne de Sumatra, est une voie très fréquentée par le transport maritime entre l'Asie, l'Europe et le Moyen-Orient.

Le grand nombre de navires et de cargos a longtemps attiré les pirates dans cette région, mais les attaques ont fortement baissé ces dernières années grâce à la coopération des pays voisins et une augmentation du nombre des patrouilles maritimes.

Elles ont rebondi en 2013, mais se résument souvent à des vols auprès des membres d'équipage, selon le BMI. Les enlèvements sont rares.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.