Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le ministère public a requis mercredi devant le Tribunal pénal fédéral (TPF) à Bellinzone une peine ferme de trois ans et neuf mois contre l'ex-président des Hells Angels zurichois. Il est principalement accusé d'un trafic de marijuana de grande envergure.

Contre les trois autres accusés, deux Zurichois et un Lausannois également membres du club de motards, la représentante du Ministère public de la Confédération (MPC) Lucienne Fauquex a requis des peines de 14, 18 et 28 mois avec sursis ou sursis partiel. En outre, les Harley de deux des quatre accusés ne doivent pas leur être restituées.

Dans son réquisitoire, la procureure a évoqué le business de la marijuana - portant sur 600 kilos - dont se serait rendu coupable le groupe. Les autres actes délictueux en sont restés à l'état de tentatives, un des Hells Angels ayant remarqué qu'il était suivi par la police.

Dépendance à la cocaïne

L'avocat du principal accusé, Me Valentin Landmann, a plaidé l'acquittement de son client ou une peine avec sursis. Il a invoqué sa dépendance à la cocaïne au cours des années litigieuses, 2003 et 2004. L'homme de loi a aussi affirmé que le cannabis était destiné à un boss du milieu et que de toute manière une bonne partie de la récolte avait été gâchée faute de compétences dans ce domaine.

L'avocat d'un des trois comparses a également plaidé l'acquittement. Les plaidoiries se poursuivent jeudi. A l'ouverture du procès mardi, les accusés avaient contesté en grande partie les faits qui leur sont reprochés.

Les durs à cuire répondent de tentative de chantage et d'infractions à la loi sur les stupéfiants. Ils sont aussi accusés d'une tentative de séquestration et de préparation de brigandage, notamment. Le verdict est attendu le 18 septembre.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS