Navigation

La BNS est toujours prête à intervenir sur le marché des devises

La BNS demeure prête à intervenir sur le marché des devises en cas de besoin. Les tensions entre les Etats-Unis et la Turquie ont entraîné l'appréciation du franc ces derniers jours (archives). KEYSTONE/GAETAN BALLY sda-ats
Ce contenu a été publié le 15 août 2018 - 12:00
(Keystone-ATS)

Les turbulences associées à la brutale dévaluation de livre turque donnent également du fil à retordre à la Banque nationale suisse (BNS).

"Les développements de ces derniers jours ont démontré que les marchés des devises sont toujours fragiles", a affirmé mercredi Fritz Zurbrügg, vice-président du directoire de l'institut, à l'occasion de la présentation à Zurich du nouveau billet de 200 francs.

"Cela peut parfois se traduire par des afflux vers la Suisse. Notre politique monétaire, qui comprend les taux négatifs et la disposition à intervenir si nécessaire sur les marchés des devises, prend cette fragilité en compte", a assuré le dirigeant de la BNS.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article